LA COLLECTION FILMMUSEUM
Grands classiques et perles rares superbement restaurés, à découvrir à Hors-circuits ou sur notre boutique en ligne (liste non-exhaustive)
 

Alexander Kluge Anita G
 

 

 

Les Artistes sous les chapiteaux : perplexes (Die Artisten in der Zirkuskuppel: Ratlos)
Après la mort accidentelle de son père Manfred Peickert, directeur de cirque et trapéziste, sa fille Leni souhaite fonder son propre cirque d'après des conceptions nouvelles. Naturelle et directe, elle croit que son amour pour le cirque suffira à transformer celui-ci. Les difficultés s'accumulent et l'entreprise fait faillite. Lion d'Or, Mostra de Venise 1968
L'indomptable Leni Peickert (Die unbezähmbare Leni Peickert)
Leni Peickert poursuit sa quête utopique d'un nouveau cirque après avoir raté une carrière à la télévision
Reformzirkus
Emission houleuse où Alexander Kluge s'efforce de parler avec rigueur de son travail sur un plateau de télévision.
Réal. Alexander Kluge – 1968 – 100’/ 1970 – 33’/ 1970 – 127’
En supplément, 3 courts métrages d’Alexander Kluge.
VO : allemand / sous-titres : français
Double DVD
 

filmmuseum
 
Hedy Lamarr - Secrets of a Hollywood Star & Extase – 1933 – de Gustav Machaty
Un documentaire inédit sur l’actrice Hedy Lamarr, « La plus belle fille du siécle » pour Louis B. Mayer. Le classique Extase, le film qui créa le scandale lors de sa présentation au festival de Venise et dont l’un des 6 maris de l’actrice, fou de jalousie, essaya en vain de détruire toutes les copies.
Vo : Anglais et allemand
Double DVD
 

 
filmmuseum
 
Anders als die Andern (Différent des autres)
Différent des autres (Anders als die Andern) est un film allemand de 1919, réalisé par Richard Oswald et écrit par Richard Oswald et Magnus Hirschfeld, médecin allemand et cofondateur du mouvements de libération homosexuel, le WHK. Ce film est l'un des tout premier à défendre la cause des homosexuels. Il dénonce le paragraphe 175 qui pénalisait alors les relations homosexuelles entre hommes consentants en Allemagne.
Interdit par la censure, le film a seulement survécu en tant que fragment d’une courte version retravaillée en 1927 par Magnus Hirschfeld. La reconstruction du film original a été entrepris en 2004 par la cinémathèque de Munich. Les 2 versions sont présentes dans le Réal. Richard Oswald –1919 – 51’ – VO all. - St Anglais
Inter. : Conrad Veidt, Reinhold Schünzel, Fritz Schulz, Anita Berber, Magnus Hirschfeld
Résumé :
Le violoniste virtuose Paul Körner (Conrad Veidt) est victime de chantage de la part du prostitué Franz Bollek. Körner refuse de continuer à payer toujours plus d'argent au maître-chanteur, Bollek le dénonce pour infraction au paragraphe 175. Au cours du procès qui s'ensuit, le docteur Magnus Hirschfeld (qui joue son propre rôle), prononce un ardent plaidoyer contre l'intolérance et la discrimination dont sont victimes les homosexuels. Bollek est condamné pour extorsion de fonds mais Körner est néanmoins condamné pour avoir enfreint le paragraphe 175. Sa réputation est ruinée, il ne supporte pas l'opprobre public et finit par se suicider.
 

 

 

filmmuseum
 

 
Entuziazm (Symphonie du Donbass)
L’autre chef-d’œuvre du cinéaste soviétique Dziga Vertov (réalisateur du film L’homme à la caméra). Charlie Chaplin, après avoir vu Entuziasm à Londres, fera parvenir un message plein d’admiration à Vertov.
Réal. Dziga Vertov - 1930 – 65’
Entretien avec Peter Kubelka sur la restauration du film – Vo all –St Anglais
Double DVD
 

 

 
Filmmuseum
 

 

 

 

 

Filmmuseum
 

 

 
De l'aube à minuit (Von morgens bis mitternachts)
Déprimé, frappé d'un coup de foudre pour une élégante cliente de passage, un employé de banque quitte sa ville de province avec la caisse, abandonnant tout derrière lui et file à Berlin. Là, son rêve n'est que déception et il tente de fuir la détresse et la mort. Le premier film expressionniste, contemporain du Cabinet du docteur Caligari.
En bonus, un livret de 20 pages.
Réal: Karlheinz Martin - 1920 - 81' - VO: Allemand / sous-titres: anglais, français et espagnol
 
Anita G (Abschied von gestern)
Anita G., une jeune femme juive, dont les parents ont été déportés par les nazis, fuit la RDA pour se réfugier en République Fédérale où, finalement, elle n'y est pas plus acceptée. Vivant de petits boulots et de larcins, elle fuit de ville en ville la police à ses trousses. Portrait d'une jeune femme insoumise, dans une Allemagne où persistent les carcans autoritaires. Prix Spécial du Jury, Mostra de Venise 1966.
Travaux occasionnels d'une esclave (Gelegenheitsarbeit einer Sklavin)
Mariée, mère de trois enfants, Roswitha Bronski partage sa vie entre les tâches domestiques et la pratique de l’avortement clandestin. Elle manque de justesse d'être arrêtée puis se lance dans des actions visant au changement social, contre la volonté de son mari. Elle finit par vendre des saucisses enveloppées dans des tracts aux portes d'une usine.
Réalisées en noir & blanc par Alexander Kluge, ces deux oeuvres qui marquent les débuts du Nouveau Cinéma allemand et reflètent la société allemande des années 60/70.
Réal. Alexander Kluge – 1966 – 84’/ 1973 – 87’
En supplément, 3 courts métrages d’Alexander Kluge.
VO : allemand / sous-titres : français
Double DVD
 
Alexander Kluge Artistes sous le chapiteau
 

 

 

Berlin, symphonie d’une grande ville & Mélodie du monde
Berlin, symphonie d’une grande ville (1927), est le chef-d’œuvre du cinéaste allemand Walther Ruttmann. Documentaire expérimental construit sur une structure musicale, le film présente une journée de printemps à Berlin, de l‘aube au crépuscule. Mélodie du monde (1929), film documentaire symphonique pour la ligne Hambourg-Amérique, est le premier film sonore (non parlant) du réalisateur.
Berlin, symphonie d’une grande ville - 1927 – 65’ – version sonorisée
Mélodie du monde – 1929 – 48’ – version sonorisée
En supplément 12 courts métrages de Walther Ruttmann
Double DVD
 
filmmuseum
 

 

Crazy cinématographe (1896-1916)
Sélection de courts métrages européens présentés dans les cinémas de foire.
Les primitifs du cinéma muet.
Réalisateurs divers. Fr. All. GB. Lux. Dan. Bel…
Double DVD
 

 

 

 

 

 

 

 
filmmuseum
 

 

 

Nerven
Dans Nerven, le réalisateur Robert Reinert a essayé de rendre compte de « l’épidémie nerveuse » provoquée par la 1ère guerre mondiale et la misère, qui rendait véritablement les gens fous. Portrait unique de la vie en 1919 en Allemagne, à Münich, cette fiction décrit le cas de plusieurs personnes. Cette version restaurée du film est un document historique rare dans lequel on retrouve les prémices du cinéma expressionniste allemand. En supplément, 2 courts métrages sur la République des Conseils de Münich en 1919.
Réal. Robert Reinert - 1919 – 110’ – version sonorisée
VO All. / intertitres français
 

 

filmmuseum
 

La Sixième partie du Monde (Sestaja cast' mira) & La Onzième année (Odinnadcatyj)
Voyage en forme de « ciné-poème lyrique » dans les réalisations de l’URSS, La Sixième Partie du Monde et la symphonie visuelle La Onzième année marquent le début de la période la plus créatrice de Dziga Vertov, qui culmina avec l’Homme à la Caméra pour le cinéma muet et Enthousiasme pour le sonore..
Ce double dvd présente deux chefs-d'œuvre extrêmement rares dans un nouveau transfert et accompagnés de musiques originales du compositeur britannique Michael Nyman.
En supplément, un court métrage allemand de 1928 (influence de Vertov) et une introduction au projet viennois de recherche sur le cinéaste, "Formalism. Numérique "
La Sixième partie du Monde – 1926 – 61’
La Onzième année -1928 – 52’
Scénario, réal, montage et sous-titres : Dziga Vertov.
Double DVD
 

 
Wundkanal & Notre nazi
Wundkanal : de jeunes français, sympathisants de la bande à Baader, enlèvent, pour le soumettre à un long interrogatoire, un des responsables de la prison de Stammheim. Parrallèlement, ils l’interrogent sur son passé nazi, ses exactions. Le rôle est tenu par un authentique criminel de guerre nazi, Alfred Filbert, condamné à la prison à vie puis libéré pour raison de santé.
En 1984, Robert Kramer s’attelle au passionnant docu Notre nazi sur le tournage de Wundkanal de Thomas Harlan, fils de Veit Harlan (le réalisateur de propagande du Juif Süss) et chasseur de nazis. Mais l’équipe technique française est totalement désorientée par le projet de T. Harlan et la cohabitation avec un criminel de guerre.
Wundkanal - 1984 -107’
Réal. : Thomas Harlan
Notre Nazi – 1984 - 116’
Réal . : Robert Kramer
Supplément : entretien avec le réalisateur Thomas Harlan, 34’
Double DVD
 
Filmmuseum De l'aube à minuit
 
 
logo hc boutique petit
 

 
> lire la biographie d' Alexander Kluge
 
> lire l'article du Monde sur les films d'Alexander Kluge
 

> lire l'article du Monde
de JL Douin sur

la collection Fimmuseum
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
logo hc boutique petit
 
=> Acheter Filmmuseum dans notre boutique en ligne:
 
- Berlin, die Sinfonie der Grosstadt & Melodie der Welt de Walter Ruttmann
 
- Crazy Cinématographe (1896-1916)
 
- Nerven de Robert Reinert
 
- Hedy Lamarr & Extase
 
- Entuziazm de Dziga Vertov
 
- Wundkanal & Notre Nazi de Thomas Harlan & Robert Kramer
 
- La Sixième partie du Monde de Dziga Vertov
 
- De l'aube à minuit de Karlheinz Martin
 
 
 
 
 

 

 
HORS-CIRCUITS,
4 rue de Nemours, 75011 Paris
(métro Parmentier ou Oberkampf)
Tél : 01 48 06 32 43
E-mail : info@horscircuits.com
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
>>> page d'accueil