SIGNATURES VINCENT ROUSSEL BERTRAND BLIER, CRUELLE BEAUTÉ
ET JEAN STREFF LE MASOCHISME AU CINÉMA
samedi 19 juin de 14h30 à 16h30
à Hors-circuits, 4 rue de Nemours, Paris 11
 
en présence de Vincent Roussel et Jean Streff

 

Bertrand Blier, cruelle beauté de Vincent Roussel (Marest éditeur, 2020)
C'est l’histoire d’un malentendu. Dès Les Valseuses, en 1974, Bertrand Blier suscite des réactions violentes ; une partie de la critique encense le film, l’autre s’enflamme, allant jusqu’à le qualifier d’« authentiquement nazi ». C’est aussi l’histoire d’un auteur, d’un franc-tireur qui, film après film, se fait un devoir de ne jamais aller là où on l’attend, mais témoigne toujours d’une vision du monde personnelle, singulière, teintée de misanthropie. C’est surtout une page de l’histoire du cinéma français, écrite par un découvreur de talents, un artiste qui a toujours tracé sa route à sa manière, qu’importent les réactions qu’il a pu susciter. C’est enfin l’histoire d’un monde qui change, d’un pays où l’on voit surgir des concepts anglo-saxons (male gaze, test de Bechdel), d’une pensée qui cède souvent à un manichéisme ravageur, et d’un cinéaste qu’il était grand temps de réhabiliter.
 
Sans jamais sombrer dans l’hagiographie, le critique de cinéma Vincent Roussel livre une dense et vaste monographie où il analyse, film après film, l’œuvre de Bertrand Blier, son accueil public et critique, et rappelle sa cruelle beauté.
 
Bertrand blier petit
 
L'auteur: documentaliste de profession, Vincent Roussel anime le blog Le journal cinéma du docteur Orlof, rédige des chroniques pour divers sites culturels, a participé au n°6 de la revue Chéri-Bibi. Il a également rédigé les préfaces de la Trilogie Lange et Portrait convulsif de Jean Streff .
Après un essai consacré à la littérature de gare
érotico-subversive (La Brigandine, les dessous d'une collection) publié par Artus films (> par ici le livre, Bertrand Blier, cruelle beauté est son deuxième ouvrage.
 
Bertrand Blier: Né en 1939, Bertrand Blier, fils du comédien Bernard Blier, s'est initié au cinéma auprès de Georges Lautner (Le Monocle noir , Le Septième Juré). Il a commis une série de comédies noires: Les Valseuses (1974) et son trio de marginaux en cavale incarnés par Miou-Miou, Depardieu et Dewaere, Calmos (1976) narrant l'histoire de deux hommes, interprétés par Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort, qui souhaitant s'éloigner des femmes sont pourchassés par elles, Buffet froid (1979) au mordant digne d'Alfred Jarry avec Blier, Depardieu, Serrault, Tenue de soirée (1986) qui a engrangé plus de 3 millions d'entrées salle à sa sortie.
En 1989, Trop belle pour toi obtient le Prix du Jury au Festival de Cannes ainsi que 5 César, dont celui du meilleur réalisateur. En 1999, il regroupe les plus grands comédiens français contemporains dans Les Acteurs, puis viennent Le Bruit des glaçons (2010) et Convoi exceptionnel (2019).
 

Pour aller plus loin, quelques liens:
 
- Marest éditeur
- éditions Rouge profond
- l'article complet de Vincent Roussel sur Le Masochisme au cinéma sur le site Culturopoing
 
Masochisme au cinéma petit
 
Le masochisme au cinéma de Jean Streff (éd. Rouge Profond, 2020)
Paru en 1978 chez Henri Veyrier, Le Masochisme au cinéma a été interdit à sa sortie d'affichage, de publicité et de vente aux mineurs; ce qui déclencha une campagne de presse en sa faveur. Il faudra attendre 1981 pour que cette interdiction soit levée. Après un second tirage en 1990 avec nouvelle couverture, il est désormais disponible chez Rouge Profond, sans retouche au texte d'origine (mais expurgé des illustrations), car il ne s’agit pas d’une histoire du « cinéma masochisme » mais d’une réflexion sur le masochisme au cinéma.
L'essai conserve toute sa fraîcheur captivante et son infinie richesse.
> lire l'excellent article de Vincent Roussel pour Culturopoing
 
L'auteur: Jean Streff est essayiste, romancier, scénariste et réalisateur.
Auteur du livre culte Le Masochisme au cinéma (Henri Veyrier, 1978, 1990 et désormais chez Rouge Profond avec une nouvelle préface), des Extravagances du désir (La Musardine, 2002) et du Traité du fétichisme à l’usage des jeunes générations (Denoël, 2005), Jean Streff tient depuis 2015 une rubrique intitulée "Cet Objet du Désir" dans NOTO, revue culturelle trimestrielle et est l’actuel Secrétaire général du Prix Sade.
 
Jean Streff
 
Bibliographie
 
Essais
Le Masochisme au cinéma, Éditions H. Veyrier, 1978 et 1990.
Le Sado-masochisme, Éditions Garancière, 1984.
Les Aventuriers du fantasme, Éditions Artefact, 1986.
Histoire d’œufs, illustrations de Michèle Auer, Éditions Ides & calendes, 1999.
Les Extravagances du désir, témoignages, Éditions La Musardine, 2002.
Traité du fétichisme à l’usage des jeunes générations, Éditions Denoël, 2005 (Prix Sade).
 
Romans
Vincent Plantier, Éditions Le Signe, 1979.
Portrait convulsif, Édition D. Leroy, 1981.
(Sous le pseudonyme de Gilles Derais)
La Peau lisse des nurses, Éditions du Bébé noir, 1980.
Les Sept merveilles du monstre, Éditions la Brigandine, 1981.
Tout feu, tout femme, Éditions Le Scarabée d’or, 1983.
Trilogie Lange, Éditions Sous la Cape, 2012.
Les Enquêtes sexuelles de Benoît Lange, La Musardine, 2018.
Loulou chatte sentimentale, Z4 éditions, 2019.

Livres d’art
Les Limbes de l’ange, photos de Gilles Berquet, Éditions Rares, 1989.
Fait d’...elles, photos de Stéphane Bouelle, Éditions Tentation’s, 2010.
 
Ouvrages collectifs
Objet perdu, Éditions Lachenal & Ritter, 1995.
Obliques « spécial Maccheroni », Éditions Roger Borderie, 2000.
L’Encyclopédie du sadomasochisme, Éditions La Musardine. 2000.
La Grande mêlée, Éditions In extremis, 2001.
Dictionnaire de la pornographie, Presses universitaires de France, 2005
Corps sacré, Éditions E/dite, 2009.
 
 
 
 
 
 

 

 
HORS-CIRCUITS,
4 rue de Nemours, 75011 Paris
(métro Parmentier ou Oberkampf)
Tél : 01 48 06 32 43
E-mail : info@horscircuits.com
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
>>> page d'accueil